Le Wi-Fi, qu’est-ce que c’est ?

Tous les jours, des millions d’individus se connectent à Internet grâce au Wi-Fi installé chez eux ou dans une zone à forte concentration d’utilisateurs (gare, train, aéroport, etc.), sans se demander comment il fonctionne, ni pourquoi il s’appelle « Wi-Fi ». C’est à toutes ces questions que nous allons tenter de répondre dans ce billet.
Le Wi-Fi se définit comme un ensemble de protocoles de communication sans fil régis par les normes du groupe IEEE 802.11. Il permet de relier, par ondes radios, plusieurs appareils informatiques (ordinateur, smartphone, etc.) au sein d’un réseau informatique afin de permettre la transmission de données entre eux. Merci wikipédia 🙂
L’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) ou Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens, en français, est une puissante organisation à but non lucratif de droit américain, regroupant les professionnels du domaine de la télécommunication.

C’est quoi cette norme IEEE 802.11 ?

L’IEEE 802 est tout simplement un comité de l’IEEE chargé de décrire une famille de normes relatives aux réseaux locaux et métropolitains, basés sur un mode de transmission de données par liaisons filaires ou sans fil. Le nombre 802 n’indique rien de particulier si ce n’est qu’il reste le premier chiffre disponible pour cette norme, car bien sûr il y en a d’autres. Le nombre 11, quant à lui, désigne le groupe de travail qui a bossé sur les normes relatives aux réseaux sans fil. Si vous disposez d’un appareil capable de se connecter au Wi-Fi du voisin, c’est qu’il dispose d’une carte réseau compatible avec la norme 802.11, qui est très souvent suivie d’une ou de plusieurs lettres variables en fonction de la version de la norme. Ces lettres indiquent les caractéristiques de la version concernée, comme par exemple la portée du Wi-Fi, les fréquences qu’il utilise, le niveau de sécurité qu’il propose, etc.

Donc il existe plusieurs Wi-Fi ?

Effectivement, nous avons le a (802.11a), le b, le g, le n, le ac…et le ah pour les objets connectés.

Mais d’où vient le mot « Wi-Fi » ?

En fait, le vrai nom du Wi-Fi c’est « IEEE 802.11 » si, par erreur, vous écrivez « IEEE 802.1 » là, vous faite référence à une autre norme qui définit la gestion des réseaux locaux et l’authentification.
C’est en 1999 que le mot Wi-Fi (Wireless Fidelity) a été utilisé pour la première fois de façon commerciale par la société Interbrand, spécialisée dans la communication de marque. Ce mot est surtout le nom de la certification délivré par la WECA (Wireless Ethernet Compatibility Alliance). En fait ce mot a été inventé par analogie avec « la Hi-Fi » (Hight Fidelity), c’est d’ailleurs pour cela que certaines personnes prononcent « la Wi-Fi ». Mais je crois quand-même qu’il est plus correct de dire « le Wi-Fi », sans être macho 😉
Donc, il ne faut pas confondre le nom de la norme (IEEE 802.11) et celui de la certification (Wi-Fi).

Concrètement à quoi sert le Wi-Fi ?

Le Wi-Fi sert à remplacer les câbles, et comme on l’a dit plus haut, il utilise des ondes radios pour communiquer avec ses amis (smartphone, ordinateur, caméra, etc).

Où sont ces ondes, moi je ne les vois pas ?

Apercevez-vous les mots qui sortent de votre bouche et qui s’envolent, tels des oiseaux, pour aller se déposer sur les oreilles de votre interlocuteur?

Euh !! Non…

Bah, c’est la même ressource qu’utilise votre voix pour être audible et transportable sur une certaine distance et sans aucun fil s’il vous plait 😮
Une fréquence radio est invisible pour l’homme et, sans elle, vous resterez sans voix, comme lorsque votre forfait Internet vient de s’essouffler… enfin, de s’épuiser je veux dire 🙂
Tandis que vous utilisez vos cordes vocales et vos muscles pour parler, le Wi-Fi utilise des appareils électroniques.
C’est donc grâce aux ondes radios que nos appareils « parlent » entre eux sans aucune liaison filaire. Ces ondes disposent de fréquences que l’on mesure en Hertz (nombre de mouvement par seconde). Sachez qu’une application permettant de visualiser les ondes qui vous entourent en temps réelle grâce à votre smartphone existe, lisez par ici.

Pourquoi souvent le Wi-Fi ne marche pas bien ?

Pour que le Wi-fi marche, il vous faut un émetteur (routeur, box) et un récepteur (smartphone, ordinateur, imprimante, etc.), et je vous recommande de commencer par vérifier la qualité de ces matériels, mais aussi celle des services de votre fournisseur d’accès.
Le Wi-Fi utilise une bande dite ISM (Industrielle, Scientifique et Médicale) pouvant uniquement être utilisées dans un espace réduit. C’est la raison pour laquelle, souvent, il rencontre des problèmes d’interférence causés par les fours à micro-ondes anciens qui ont des fuites, ou par un ascenseur à côté de chez vous. Mais, il peut y avoir aussi d’autres perturbateurs, comme une porte métallique, un mur en béton, etc. Ou tout simplement lorsque vous êtes un millier d’étudiants connectés au Wi-Fi de la fac 😀

Est-il dangereux pour la santé ?

Dangereux ? Cela reste encore à prouver. Mais sachez que les émissions du Wi-Fi sont très faibles, 20 fois moins puissantes que celles émises par votre téléphone mobile ; et plus vous vous éloignez du routeur, plus la puissance diminue.

Le voisin a codé son Wi-Fi, je fais comment pour télécharger des films ?

Avant, l’accès au Wi-Fi était protégé par une clé WEP (Wired Equivalent Privacy). Mais, face à la vulnérabilité de cette dernière au piratage, de nouvelles méthodes ont été proposées : WPA (Wi-Fi Protected Access) et WPA2 notamment.

Maintenant je vous montre comment faire pour pouvoir pirater le mot de passe du voisin et télécharger illégalement des films sur internet. Pour cela , vous devez suivre cette vidéo… 😛

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *