Euro 2016 et théories du complot

Avant de m’enfoncer dans moult spéculations, il convient de définir ce qu’est un complot. Pour Peter Knight de l’université de Manchester, un complot, ou du moins une théorie du complot, indique le fait qu’« un petit groupe de gens puissants se coordonne en secret pour planifier et entreprendre une action illégale et néfaste affectant le cours des événements » et dans notre cas précis l’Euro 2016 de football qui, dit-on, a été taillé sur mesure pour son pays hôte, la France en l’occurrence. C’est la rumeur qui circule sur la toile et qui s’est amplifiée après la victoire des Bleus face à l’Allemagne.
Les partisans de telles théories complotistes n’y vont pas de main morte, ils sont connus pour être plus motivés que les non-croyants quand il s’agit de défendre leur point de vue. C’est pas moi qui le dit, c’est Gérald Bronner 🙂

Mais que reprochent-t-ils à l’équipe de France ?

Bah d’avoir bénéficié d’un tirage favorable en étant la tête de série du groupe A, ce qui est tout à fait normal, sauf que les adversaires de la France dans ce groupe sont jugés assez peu calibrés.

Comment ? C’est un tirage au sort non ?

Oui un tirage réalisé au moyen de boules chuchotantes…non, vibrantes il parait 😮

Vous-y croyez ?

Euh… je n’ai pas fini : ils disent aussi que ces réglages prédéterminés ont permis aux Bleus de se hisser en finale. Étant premier du groupe A, c’est donc sans surprise que les Bleus ont battu l’Irlande (3ième du groupe C), l’Islande (2ièm du groupe F) pour atteindre les demi-finales et battre l’Allemagne dans un match arbitré par un Italien, sachant que la Squadra Azzura a été éliminée par la Nationalmannschaft, une Allemagne diminuée par des blessures et des suspensions.
Ils disent aussi que François Hollande et Manuel Valls sont les principaux comploteurs. Selon un grand Illuminati – un illuminé en fait – la victoire de la France à l’Euro 2016 permettra de calmer la grogne sociale, c’est donc pour ça que la France aurait déboursé 2 milliards d’euros officiellement, 10 milliards officieusement, pour acheter la victoire des Bleus.

Ah oui quand même! 😮

Bon, mais finalement les Bleus n’ont pas remporté la finale face au Portugal 🙁

« Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur. » Paul Valéry

En effet, prenons l’exemple du célèbre Protocoles des Sages de Sion (un faux document) faisait apparaître les juifs complotant avec les Francs-maçons afin de justifier l’antisémitisme russe, cet antisémitisme s’est malheureusement exporté dans le reste de l’Europe et a inspiré Adolf Hitler, qui s’y réfère dans son livre Mein Kampf avec toutes les conséquences que l’on connait. Aujourd’hui, encore beaucoup de théories du complot sont adoptées par des personnes pour expliquer leurs échecs dans leurs ambitions politiques ou sociales démesurées afin de réaliser l’impossible. Ce n’est pas parce que votre équipe favorite a été mise hors jeu qu’il faut crier au complot mes amis, ce n’est pas non plus un complot lorsque Mondoblog ne publie pas votre billet sur sa plateforme, il faut bosser… enfin je crois 🙂

Comment faire pour combattre de telles théories ?

C’est justement là le problème, ces théories sont quasiment irréfutables, puisque les preuves avancées pour expliquer qu’un complot n’existe pas se changent en autant de preuves qu’il existe.
Fin janvier 2016, David Robert Grimes, un mathématicien d’Oxford, publie un article scientifique visant à démontrer qu’il est incertain qu’un grand complot impliquant des milliers de personnes reste secret pendant des décennies.
L’équation en elle même ressemble à ça :

L(t,N(t)) = 1- e –t(1-ΨN(t))

Si l’on considère la variable L égale à… bon j’avoue que j’ai rien compris non plus 😛

Si cette théorie a été élaborée pour décourager les partisans du complot, il n’en demeure pas moins qu’il faut reconnaître que pour le mathématicien Nicolas Gauvrit, « si on peut prouver qu’un complot n’a que peu de chance de succès, c’est une puissante réponse apportée aux complotistes ». D’ailleurs Nicolas Gauvrit a invalidé cet article en mettant en évidence des erreurs de méthode. Vous pouvez consulter l’article de David Robert Grimes ici et (en anglais), celui de Nicolas Gauvrit ici.
L’Etat français a aussi mis en ligne ce site internet pour lutter contre ces théories, mais personnellement j’aime bien celui-ci.

En attendant je vous conseille de bien garder tout en mémoire, ça vous sera utile plus tard pour poser un jugement juste et impartial 😉

6 Commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *