Mais où est passé Windows 9?

Depuis la mise à jour du 29 juillet 2015 beaucoup d’ordinateurs, tournant sur Windows 7 et 8, sont passés sous Windows 10 qui est la 17ièm édition du célèbre système d’exploitation de la branche NT (New Technology) ou Nouvelle Technologie en français, ce sigle veut aussi dire que ce système d’exploitation est multitâches, multi-utilisateur, et multiprocesseur.
Lors de la conférence du 30 septembre 2014, Microsoft avait créé la surprise en annonçant le nom de son prochain système d’exploitation alors que toute la presse spécialisée avait titré sur une sortie de Windows 9.

Pourquoi Windows 10 ?

C’est la question qui a enflammé la toile,et plus d’un an après, on se demande toujours bien pourquoi Microsoft n’a pas tenu à respecter l’ordre chronologique des moutures de son logiciel. Si par exemple cette version avait été nommée « Windows Bonbon », le tollé occasionné aurait probablement été moins important puisqu’il n’y a plus de suite numérique. On est donc passé de 8 à 10, mais parallèlement les numéros des versions ont gardé leur évolution logique: 6.1, 6.2, 6.3 pour les versions successives de Windows 7, 8 et 8.1; 6.4 pour Windows 10. Enfin, plus pour Windows 10 puisque Microsoft a choisi de changer le numéro du noyau qui est donc lui aussi passé de 6.4 à 10.0. Je me demande vraiment souvent si Microsoft sait compter 🙂
Vous pouvez vérifier ce numéro en tapant le code « ver » dans l’invite de commande et en appuyant sur la touche « Entrée». Si vous ne savez pas comment accéder à votre invite de commande, voyez par ici.
NB: Il ne faut pas confondre le numéro de version (6.1,6.2,…10.0) avec le numéro du build que vous pouvez vérifier par ici, qui est en général un nombre à 4 ou 5 chiffres du style 7600, 10586, etc. suivi d’une virgule ou non. Le build, c’est si vous voulez le nombre de fois que vous modifiez le brouillon de votre billet avant d’en publier une version viable, qui n’est pas définitive puisque la modification (mise à jour) se poursuit même après la publication de ce billet. C’est donc pour cela que les numéros sont en général dans les milliers.

Mais je fais comment moi qui suis sur Windows 8…je n’ai pas de menu « Démarrer » ?

C’est là l’une des erreurs qui a donné à cette version le succès que l’on connait. C’est comme construire un HLM (Habitation à Loyer Modéré) avec une sorte « d’ascenseur dérobé » et une fois qu’on y entre, il faut presque un doctorat pour en ressortir…Lol
J’ai trimé comme un forçat la première fois que j’ai voulu éteindre Windows 8 🙂

Cela n’explique toujours pas le choix du chiffre 9 !

C’est vrai, alors commençons d’abord par une rumeur technique.
Un internaute se réclamant développeur chez Microsoft indique que de nombreux programmes exécutables sur Windows comporteraient le bout de code suivant :

if(version.StartsWith(« Windows 9 »)) { /* 95 and 98 */ } else {

En langage humain cette ligne de code veut dire : « si tu vois que la version de Windows débute par un 9, il s’agit de Windows 95 ou 98 ». Ce bout de code aurait posé de gros problèmes si Microsoft avait choisi le chiffre 9 pour son petit dernier, car il aurait tout simplement été confondu avec Windows 95 et Windows 98, il fallait donc choisir un nom totalement différent.

Ensuite une explication liée à l’image de marque, sans doute la plus plausible. Microsoft a probablement voulu tourner définitivement la page suite au grand flop de Windows 8 sur le marché, il n’a pas séduit grand monde en effet.
C’est comme si déçu par une histoire d’amour, l’on supprime le contact de son ex avant de jeter le cellulaire à la poubelle, pour n’en garder le moindre souvenir… Lol

Enfin, une explication culturelle liées aux superstitions autour du chiffre 9. Par exemple pour les japonais, prononcer « ku » (9) est synonyme de souffrance, d’agonie, etc. Il serait dommage que Microsoft se prive de tous ces acheteurs potentiels que sont les japonais quand on connait le poids de ces derniers sur l’échiquier du monde de la technologie numérique.

Depuis que j’ai installé Windows 10 mon forfait internet explose, quèsaco ?

Effectivement, et c’est là où Microsoft n’a pas été réglo (>_<)
Quand une mise à jour de Windows 10 est déployée, Microsoft utilise votre ordinateur comme passerelle pour renvoyer une copie de la mise à jour à d’autres ordinateurs, et ainsi de suite, c’est la technique du peer-to-peer. En fait votre PC (Personal Computer) fait office de distributeur, que vous soyez d’accord ou pas, et c’est vous qui payez la note. Évidemment lorsqu’on n’est pas en illimité, cela peut s’avérer être extrêmement coûteux. Je pense à mes amis subsahariens, quand on regarde les coûts de l’accès à internet, assez élevés dans cette région, proposés par les fournisseurs d’accès.
Nous sommes donc tout à fait en droit de nous demander si, finalement, Windows 10 est destiné à un public africain…pour le moment du moins.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *