Quelques outils pour mieux bloguer

Dans cet article, j’ai tenté d’apporter quelques réponses sur les principales problématiques auxquelles font face les blogueurs. Évidemment, il convient de retenir que les outils proposés sont totalement gratuits mais malheureusement en anglais pour la plupart.
Mais, que vous soyez un cousin proche ou très très éloigné de Shakespeare, vous vous en sortirez 🙂

Les générateurs de sujets d’article

manque d'idés
Qui n’a jamais été à court d’idée pour son prochain billet ?
Si vous êtes blogueur, vous avez probablement déjà connu cette sorte de crise d’inspiration quand il s’agit d’écrire. Je vous propose donc ces deux outils qui vous rendront la vie moins dure en matière de création d’articles.

  • SEOPressor : j’ai particulièrement adoré cet outil. En effet, rien qu’en renseignant votre mot-clef dans le champ situé à gauche, il vous propose des idées d’articles assez pertinentes je trouve. Le champ de droite, quant à lui, vous permet de décrire la nature de votre mot-clef. Il peut par exemple s’agir d’un nom de personne, d’une industrie, etc. Si vous n’êtes pas satisfait des idées proposées, vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton situé au coin supérieur droit.
  • HubSpot Topic Generator : cet outil propose typiquement les mêmes services que SEOPressor, sauf qu’il est capable de proposer des idées d’articles en combinant jusqu’à trois mots-clefs selon le niveau d’importance de chacun. Bien sur, vous pouvez aussi mentionner un seul mot-clef. Il faut néanmoins noter que cet outil a été développé par HubSpot, une société américaine spécialisée dans l’élaboration d’outils adaptés au marketing sur internet.

“Espionner” les autres sites et blogs

espion
Souvent, en effectuant des recherches, vous tombez sur un site avec des fonctionnalités intéressantes. Cependant, vous ignorez totalement de quoi il s’agit. Est-ce un plugin, un élément propre au thème, un bout de code dans le CSS ou encore une fonction PHP codée en dur ?
Les outils suivants vous permettrons de vous faufiler dans les coulisses de n’importe quel site web afin d’y voir plus clair.

  • WPTD (WordPress Theme Detector): Vous l’aurez deviné, cet outil est une dédicace spéciale aux Mondos😉 En effet, comme son nom l’indique, vous n’avez qu’à rentrer une adresse web d’un site internet WordPress et vous avez des tas d’informations sur le site ou le blog en question, comme par exemple le nom du thème utilisé, la liste des plugins,etc.
  • Built With est un outil beaucoup plus complet que le précédent, il s’applique à tous les sites web et donne des informations beaucoup plus avancées sur les technologies utilisées dans l’architecture globale du site.

Outils pour trouver la bonne couleur

couleurs
Comment faire si, en navigant sur un site, vous remarquez une couleur qui vous plait bien et que vous souhaiteriez voir sur votre blog ?
Pour l’appliquer il ne suffit pas juste d’indiquer le nom, en anglais, de l’une des seize couleurs standards de type yellow, green,etc.
Seize couleurs c’est un peu limité lorsque l’on sait que la plupart des écrans peuvent en afficher au moins seize millions.

C’est donc ici qu’intervient le code couleur qui est tout simplement une autre manière de nommer toutes les autres couleurs, car nous avions vu qu’il y en avait des millions.
Écrire {color: yellow; } pour désigner la couleur jaune revient à écrire {color: #FFFF00; }. Cette suite de lettres et de chiffres est tout simplement le code de la couleur jaune.
Il faut retenir que la couleur jaune, à elle seule, compte au moins cinquante nuances que vous pouvez trouver ici.

Je vous propose donc de télécharger l’un de ces deux plugins qui trouveront le code exact de n’importe laquelle des couleurs juste en la pointant avec le curseur de votre souris.
Eye Dropper pour le navigateur Chrome et Rainbow sur Firefox. Ces plugins, totalement gratuits, vous donnent la possibilité de choisir et d’enregistrer des couleurs à partir de n’importe quelle page web. Vous pourriez ensuite les utiliser sur votre propre site web en copiant simplement le code de la couleur.

Changer correctement la photo d’illustration d’un article

Si changer une photo se trouvant dans le corps de votre article est relativement facile, modifier la photo d’illustration du billet, quant à elle, s’avère être une opération assez délicate. En effet, même si vous la changez à partir de votre interface, l’ancienne photo apparaîtra à chaque fois que quelqu’un partage votre article sur les réseaux sociaux. Ce qui peut être très frustrant.

Mais heureusement, Facebook a pensé à ce genre de problème et a donc créé Facebook for developpers. Même si cet outil est destiné aux développeurs je pense qu’il peut aussi servir aux blogueurs qui n’ont pas de notion spécifique en développement web.

Pour faire cela, vous n’avez qu’à mettre à jour votre billet avec la nouvelle image et de copier le lien de l’article contenant l’image modifiée. Ensuite vous vous rendez sur le site et vous collez le lien dans l’espace dédié. Après cela vous cliquez sur le bouton «Afficher les informations d’analyses existantes ». L’outil collectera toutes les informations statiques et dynamiques concernant votre article, vous verrez notamment quelques références concernant votre image.
Après cela, cliquez sur le bouton « Collecter de nouvelles informations d’analyses ». Et voilà, désormais lorsque quelqu’un partage votre billet sur Facebook, c’est la nouvelle photo qui remplacera l’ancienne.
NB: Cet outil est aussi utilisé de la même manière pour les titres ou les descriptions du billet qui refusent de s’adapter à votre mise à jour lors du partage de l’article sur les réseaux sociaux.

Mesurer la performance de votre blog

performances
Saviez-vous qu’environ 40% des visiteurs abandonnent un site si son chargement prend plus de 3 secondes ? (Source: Kissmetrics).
La performance de votre blog joue donc un rôle essentiel concernant l’expérience utilisateur en fidélisant votre lectorat.
Voici deux outils qui vous permettront d’y voir un peu plus clair :

  • Google Speed Insights : bien que cet outil ne renvoie pas la vitesse réelle du site, il fournit quand même des recommandations et des suggestions intéressantes quant à ce que vous devez corriger afin d’améliorer votre vitesse de chargement aussi bien sur la version mobile de votre blog que celle sur PC. Google vous donne aussi une note sur 100.
  • GTMetrix : un autre outil en ligne pour la vérification des performances du site web. Une fois que vous avez renseigné le lien à analyser, vous obtenez des résultats téléchargeables en PDF. Les flèches indiquent votre performance par rapport aux autres sites que GTmetrix a analysé au cours des 30 derniers jours. La flèche verte vers le haut indique que votre résultat est meilleur que la moyenne. La flèche rouge pointant vers le bas indique que votre résultat est moins bon que la moyenne.

Nous voilà à la fin de ce petit tutoriel, j’espère que les outils listés vous serviront réellement. Si vous avez des questions n’hésitez pas à me relancer, je serais là 😉

13 Commentaires

  1. Pas mal. J’ai quand même beaucoup appris. Cool pour les bloggeur. Courage et continue dans tes recherches pour mieux nous éclairer.

  2. Bjr les gars,
    Je suis moi même mondoblogueur mais avec niveau zéro (voire -2) en informatique.
    Tu pourrais pas nous donner une version  »light » de ton tuto?
    Merci

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *